Situé en Malaisie, le parc national de Bako est considéré comme la plus ancienne réserve naturelle dans le Sarawak. Il couvre une superficie d’environ 27 km2. Cette aire protégée est dotée d’un charme exceptionnel véridique. Elle est accessible en bateau. Outre son cadre agréable, la biodiversité de sa faune et flore fait partie des principaux atouts de ce site.

Un lieu de prédilection pour les amoureux de la nature

Le parc national de Bako est une perle rare de Bornéo. Sa visite est conseillée lors d’un voyage en malaisie. Pour y aboutir, les voyageurs devront embarquer en bateau depuis le littoral de l’île. La réserve est caractérisée par une nature riche et variée. Son paysage de rocher jaune clair jalonné de plages, de prairies et de falaises séduit particulièrement les bourlingueurs en quête de dépaysement. La réserve abrite des terres de mangroves et des marais. Au cœur de sa forêt tropicale, les routards observeront plusieurs espèces animales et végétales.

Pendant leur circuit, les visiteurs verront des animaux en semi-liberté. Le parc national de bako est un refuge pour les singes nasiques. Ces derniers sont les premières fiertés du site. Ce lieu est aussi un vrai paradis pour les ornithologues et les adeptes de la photographie animale. La majorité des espèces d’oiseaux recensées sont endémiques de la région. Entre autres, ce parc abrite des daims, des pangolins, des lémurs et des serpents. Les points d’eaux de la réserve hébergent des animaux marins redoutables, dont des crocodiles et des serpents de mer. La baignade est ainsi interdite sur certains rivages du Parc National de Bako.

Idéal pour un circuit de randonnée

Ce site du sarawak est l’endroit rêvé des sportifs et des amateurs de sensations fortes. Il est pourvu de plusieurs sentiers de randonnée et de trek. Les aventuriers ont un large choix de sentiers à parcourir. Les gérants proposent près de 18 treks d’une durée variable de 1 à 48 heures de marche. En récupérant une carte auprès du guide (présent au bureau de la réserve naturelle), les visiteurs pourront s’aventurer sur les sentiers du site. Selon leur niveau de marche, ils sont libres de suivre la couleur du chemin adapté à leur profil de randonneur. En cours de route, les voyageurs admireront des paysages hors du commun. Sur les lieux, les vues sont impressionnantes. Ceux qui souhaitent rencontrer des singes au grand nez peuvent emprunter le sentier de Telok Paku. Sur un parcours de 1,2 km, celui-ci a une durée moyenne d’une heure. En planifiant leur circuit de bon matin, les randonneurs observeront quelques populations de singes nasiques. Ces derniers sont endémiques de Bornéo.

Explorer des écosystèmes variés

Le parc de bako possède en tout 7 types d’écosystème. Visible sur un seul et unique territoire, chacun de ces paysages possède ses propres particularités. Ces natures enchanteresses sont explorables en journée comme en nuitée. Forêt tropicale humide, végétations mixtes, prairies, plages, pentes, mangroves, marais…, tels sont les décors qui attendent les visiteurs durant leur séjour.

À chaque milieu sa propre faune et flore. Le parc est un vrai paradis de la biodiversité. Sur les rivages, les bourlingueurs verront plusieurs petits crabes. En plein cœur de la jungle, ils apercevront des ponts suspendus sur des végétations de mangroves. Ces passerelles mènent vers d’autres sentiers. Elles se placent idéalement en haut des rivières.

Pendant une escapade nocturne, on peut découvrir la vivacité de certaines espèces noctambules. À ces heures tardives, plusieurs animaux s’apprêtent à dépenser leur énergie pour chasser ou se dynamiser. Une randonnée nocturne dans le parc de Bako dure en moyenne 2 heures. Le périple est organisé en compagnie de rangers.